Gilet chauffant : Guide d’achat pour choisir le meilleur

La venue de l’hiver permet de pratiquer plusieurs activités sportives telles que le ski, le patinage, la randonnée, etc. Pour bien jouir de ses activités hivernales, il faut non seulement avoir l’équipement nécessaire, mais aussi se préparer à lutter contre le froid. Cette préparation passe inévitablement par l’achat de certains vêtements indispensables tels que le gilet chauffant.

Le gilet chauffant, qu’est-ce que c’est ?

Encore appelé gilet thermique, le gilet chauffant est à la fois un vêtement et un accessoire. Il protège uniquement les épaules, et le buste. Il est incorporé d’un ou plusieurs éléments chauffants qui diffusent de la température dans le corps, mais n’entrave pas la mobilité de son utilisateur. Notez que le gilet chauffant se porte le plus souvent sous un vêtement de moto.

Les avantages d’un gilet chauffant

Comme nous l’avons dit précédemment, le gilet chauffant est un habit qui diffuse la chaleur. Par cette action, il permet d’être toujours au chaud, de stimuler le flux sanguin pour augmenter la circulation sanguine et de réduire la raideur des muscles douloureux.

Ainsi, lors des activités sportives dans le froid, le gilet chauffant diminue le temps de récupération, la sensibilité et la rigidité des muscles. Conséquence, l’athlète a une meilleure amplitude des mouvements, une bonne efficacité musculaire, et une amélioration des performances globales.

Utilisation et entretien d’un gilet chauffant

L’utilisation d’un gilet chauffant est très facile. Il ne nécessite d’ailleurs aucune compétence ou connaissance. Son entretien par contre requiert le respect de certaines étapes.

Étape 1 : le retrait de la batterie

Le gilet chauffant fonctionne à l’aide d’une batterie. Avant de la laver, il faut d’abord retirer la batterie, même si celle-ci est imperméable à l’eau. Ceci vous évitera d’avoir une mauvaise surprise ou de noyer la carte électronique.

Étape 2 : remettre en place le câble de connexion

La batterie est alimentée via un câble de connexion. Elle y est donc reliée. Une fois que vous l’avez retiré, vous devez impérativement remettre le câble de connexion ou d’alimentation à son emplacement initial. Puis fermez la glissière pour protéger le câble durant le lavage du gilet chauffant.

Étape 3 : Prétraiter les tâches

Cette étape précède le lavage en machine. Elle doit être faite avec un détachant ou une lessive.

Étape 4 : le lavage

Le lavage de votre gilet chauffant doit obligatoirement être faite dans une machine à laver maison, et non dans un pressing pour un nettoyage à sec.

Le câblage de la gaine chauffante et l’élément chauffant sont très délicats. Pour laver votre gilet chauffant, vous devez donc le faire avec une machine à laver à chargement frontal ou une machine à laver à chargement par le dessus sans agitateur.

Si vous n’en disposez pas, alors mettez votre gilet chauffant dans un sac à linge pour l’introduire dans la machine. Mais avant, pliez là en deux. Ensuite, réglez la machine à laver sur le cycle doux ou lavage à la main, puis lancez le processus. Surtout, n’utilisez pas de l’eau Javel, mais un détergent doux.

Étape 5 : le séchage

Une fois le cycle de lavage terminé, retirez aussitôt la veste et dépliez-la. Puis, séchez votre gilet chauffant à l’air libre sur un étendoir, et patientez. Surtout, évitez de la tordre ou de la presser, et de la repasser au risque d’endommager le câblage et les éléments chauffants. Dernière chose, retournez le gilet chauffant chaque heure pour être sûr de bien sécher les deux côtés.

Comment choisir votre gilet chauffant ?

Afin de choisir le gilet chauffant qui répond véritablement à vos besoins et attentes, il est impératif de respecter les critères qui suivront.

Critère 1 : la taille

La taille du gilet chauffant ne doit pas être trop ample, ni trop serrée. Sans quoi, il limitera vos mouvements. Choisissez donc un gilet thermique assez proche du corps pour mieux ressentir l’effet chauffant.

Critère 2 : le nombre d’éléments chauffants dans le gilet

Votre gilet chauffant doit avoir au moins trois éléments chauffants. Mais plus il y en aura, mieux c’est. Un gilet thermique avec 5 ou 6 éléments chauffants ne sera donc pas de refus.

Critère 3 : le réglage de niveau de chauffe

Avoir un gilet chauffant avec une commande pour régler la température de chauffe est l’idéal. Il offre une certaine flexibilité et permet surtout d’avoir le contrôle sur l’utilisation de la batterie.

Critère 4 : la capacité de la batterie

Pour que votre gilet chauffant soit actif le plus longtemps possible, il est impératif qu’il ait une batterie avec une bonne capacité. Pour ce faire, la batterie du gilet de votre choix doit avoir au minimum 10000 MAD comme capacité.

Top 5 des meilleurs gilets chauffants

Pour vous simplifier la tâche dans votre recherche de gilet chauffant, nous vous proposons ces 05 modèles qui ne manqueront pas de vous plaire.

Dekinmax Gilet chauffant

Conçu pour l’automne et l’hiver, le gilet chauffant de Dekinmax est de taille XL et de couleur noire. Il mesure précisément 35,31 cm de long, 27,69 cm de large, 6,35 cm de haut, et pèse 560 grammes. Il convient aussi bien aux femmes et aux hommes, et réserve bien d’autres surprises. En effet, ce gilet chauffant est équipé de plusieurs chauffages disposés sur le dos, le cou et l’abdomen. Une fois actionnés, ces chauffages diffusent une douce chaleur particulièrement efficace pour :

  • Stimuler la circulation sanguine ;
  • Soulager la douleur des muscles, etc.

Par conséquent, cette tenue est parfaite pour le ski, la chasse, la randonnée ou la pêche. Notez que les chauffages peuvent être actionné avec un interrupteur double commande. Il est aussi rechargeable par câble USB et lavable en machine ou à la main.

Rishaw Gilet Chauffant

Le gilet chauffant Rishaw tout comme les précédents gilets chauffants est de couleur noire. Mais contrairement à ceux-ci, il revêt la forme d’un manteau chauffant. Il est confectionné avec polyester combiné à un matériel polaire respirant, ainsi qu’à la dernière technologie en fibre de carbone. De ce fait, ce gilet chauffant offre une très bonne résistance au froid, chauffe très vite et maintient efficacement la chaleur. Il lutte aussi contre les symptômes de la dysménorrhée et dispose d’une prise USB compatible avec la plupart des chargeurs disponibles sur le marché. En outre, il est équipé d’une puce intelligente qui optimise le contrôle de la température.

LIFEBEE Gilet Chauffant

Disponible sous plusieurs formats de taille, le gilet chauffant LifeBee est composé de laine de coton, et de velours. Il est aussi constitué de cinq éléments chauffants confectionnés en fibre de carbone. Ils sont disposés sur les deux côtés du ventre, les deux côtés de la taille et le dos moyens. Ils répartissent une température uniforme et constante sans pour autant émettre de rayonnement. En plus, ce gilet contient aussi un système qui régule la température. Celui-ci permet aussi de varier la température selon les trois niveaux existants : faible, moyen et fort. Pour tous ses besoins, il ne requiert qu’une alimentation mobile de 5 Volts ou 2 Ampères.

ISOPHO Gilet chauffant

Le gilet chauffant ISOPHO fait une longueur de 23,1 cm pour un poids de 570 grammes. Il est disponible sous six (6) tailles européennes différentes. Il se différencie des autres modèles par le nombre d’éléments chauffants qui s’élève à 08 et son autonomie de 11 heures. Ces six éléments chauffants sont disposés dans la zone des épaules, de la taille, et de l’abdomen. Ils sont contrôlés par trois boutons distincts qui permettent de régler la température de chauffage. Notez que le gilet chauffant ISOPHO est confectionné avec du duvet de canard gris.

Gilet chauffant Vinmori

De couleur noire, le gilet chauffant Vinmori est un vêtement d’hiver particulièrement intéressant. Il est équipé d’une batterie rechargeable par USB, est lavable et dispose de trois niveaux de température réglable. De plus, il est conçu avec deux matières : le polyester qui est en surface et le coton qui recouvre l’intérieur du gilet.

Vous aimerez aussi :

Leave a Comment